• Méthodologie
  • par Esil Fainsilber modifiée le 21 février 2024 14:01

    Surveiller régulièrement vos ponts et vos murs pour anticiper les dégradations

    La surveillance de vos ponts et murs doit se faire au moins tous les ans
    En résumé

    Surveiller régulièrement un pont ou un mur permet de repérer les désordres et de suivre leur évolution. Cela permet ensuite de prendre des mesures d'entretien ou de sécurité nécessaires. La première étape est le contrôle annuel, réalisé fois par an par quelqu'un de la commune. La deuxième étape est la visite d'évaluation, réalisée tous les 3 ans par un personnel formé.

    🚀 LA DÉMARCHE PROPOSÉE

    La surveillance d’un pont ou d’un mur est l’ensemble des contrôles et des examens pour suivre son état. Connaitre l’état de vos ponts et murs de manière régulière, permet de comprendre son évolution, de mettre en place les solutions adaptées à son état et de planifier les actions à réaliser sur les prochaines années. La détection rapide des désordres peut permettre d'entretenir et pérenniser votre pont ou mur à moindre frais.

    🔥 LES ACTIONS DE SURVEILLANCE

    1. Le contrôle annuel

    Le contrôle annuel est simple et facile à mettre en œuvre.

    L'objectif

    Déceler une évolution manifeste du pont ou du mur

    En quoi ça consiste ?

    Le contrôle annuel permet de vérifier que l'état du pont ou mur ne s'est pas anormalement dégradé et qu'il n'y a pas eu d'évolution rapide des désordres de l'ouvrage, par exemple des pierres manquantes dans un pont en maçonnerie ou des traces de chocs. Il s'agit également de s'assurer que les dispositifs de sécurité sont en état de fonctionnement.

    Qui fait le contrôle ?

    Il peut être réalisé par les moyens propres de la commune, par exemple, par un ou une agente qui connaît bien son patrimoine. Il ou elle peut alors facilement et rapidement repérer les évolutions visibles du pont ou du mur.

    Quand le faire ?

    Le contrôle doit être réalisé tous les ans, de préférence après des interventions d’entretien du pont ou du mur. Votre pont ou votre mur sera plus accessible et visible, après avoir enlevé la végétation.

    Astuce : Vous pouvez profiter des tournées de vos agents pour repérer au plus tôt l’apparition d’un désordre. Si un évènement météorologique majeur ou un accident se produit, allez observer les conséquences que cela a pu avoir sur le pont ou le mur.

    Pour faciliter la visite, un procès-verbal de contrôle annuel est établi. Ceci permettra aux agents par la suite d’inscrire ces informations recueillies dans le carnet de santé du pont ou du mur.

    Et après ?

    • Si pas d’évolution dans les défauts ou de nouveaux défauts : planifier un contrôle annuel pour l’année suivante.
    • Si constatation d'évolution majeure : faire intervenir une personne formée qui réalisera une visite d’évaluation pour évaluer l’état de votre pont ou mur, sans attendre la prochaine visite d'évaluation programmée.

    2. La visite d’évaluation

    L'objectif

    Constater l’état apparent du pont ou du mur. Rechercher les signes de nouveaux désordres et contrôler l’évolution de ceux qui sont déjà connus

    En quoi ça consiste ?

    Procéder à un examen de toutes les parties visibles et accessibles de votre pont ou mur, puis établir une cotation des défauts. La visite d’évaluation suit une méthode prédéfinie afin d’aboutir à une cotation globale de votre pont ou mur reflétant son état, d'en suivre finement l'évolution, et de prioriser les actions à entreprendre. L'ensemble des visites d'évaluations des ponts et murs de votre commune permet de connaître l’état global du patrimoine de manière synthétique.

    Qui fait la visite ?

    Doit être effectuée par des personnels formés, comme par exemples :

    • les techniciens d’une agence technique départementale
    • les agents d’un Établissement public de coopération intercommunale (EPCI) ayant suivi une formation
    • des bureaux d’études spécialisés en ouvrages d’art

    Quand la faire ?

    Il est recommandé de faire réaliser des visites d’évaluations au moins tous les 3 ans ou ponctuellement, quand une évolution majeure d’un défaut est repérée pendant un contrôle annuel.

    Idéalement, une visite d'évaluation doit être programmée après les interventions d'entretien et après avoir enlevé la végétation.

    Combien ça coûte ?

    Il faut compter entre 600 à 1200€ pour une visite IQOA, réalisée par un bureau d’études spécialisé.

    Vous pouvez inscrire les informations de cette visite dans le carnet de santé de votre pont ou mur. Un procès-verbal (PV) de visite sera établi pour toutes les actions de surveillance réalisées.

    ⚡ PASSER À L’ACTION

    Le contrôle annuel en 5 étapes

    1. Choisissez un ou une agente référente dans votre collectivité.

    2. Planifiez un passage sur vos ponts et murs au cours de l’année pour réaliser un contrôle annuel. Nous vous conseillons de le faire après avoir enlevé la végétation et quand le niveau de l’eau est bas, les ponts sont plus accessibles et on voit mieux les défauts.

    Si vous avez reçu vos carnets de santé en 2022, prévoyez un contrôle annuel en 2023.

    1. Prenez connaissance du dernier procès-verbal de visite d'évaluation et du dernier procès-verbal de contrôle annuel.

    2. Une fois sur place, comparez l'état actuel avec les photos des années précédentes. Prenez des photos des défauts, pour pouvoir les comparer avec les photos du carnet de santé et voir l’évolution avec les photos des années suivantes. Si possible, choisissez un endroit repérable pour prendre la photo, par exemple au pied d’un arbre, pour pouvoir prendre la photo du même endroit l’année suivante.

    3. Rédigez un procès-verbal de chaque contrôle et notez les informations recueillies dans le carnet de santé.

    La visite d’évaluation en 4 étapes

    1. Vérifiez la date de la dernière visite d'évaluation. Si la dernière visite a 3 ans ou plus, programmez une visite dans l'année. Il est conseillé de réaliser toutes les visites la même année pour faciliter la gestion et mutualiser les coûts de déplacement.

    Si vous avez reçu vos carnets de santé en 2022, prévoyez une visite d’évaluation au plus tard en 2025.

    1. Préparez le carnet de santé et le dernier procès-verbal de visite d'évaluation pour le fournir au technicien.

    2. Après la visite du technicien, demandez-lui de rédiger un procès-verbal précis avec identification des désordres rencontrés et la cotation de l'ouvrage. Il faut également mettre à jour le carnet de santé.

    3. Analysez le procès-verbal.

    4. Si les défauts n'ont pas évolué et qu'il n'y a pas de désordres majeurs ou significatifs, planifiez la prochaine visite d'évaluation dans 3 ans.

    5. Si les défauts ont évolué ou si l'ouvrage présente des désordres significatifs ou majeurs, planifiez une inspection détaillée.

    ℹ️ POUR PLUS D'INFORMATIONS

    Pour plus d'informations vous pouvez consulter le pdf en ligne Le carnet de santé un outil de gestion des ponts et des murs à partir de la page 15

    Vous pouvez aussi télécharger gratuitement sur la boutique en ligne du CEREMA Ponts et murs communaux, Apprendre à les gérer et le guide Surveillance et entretien des ouvrages d'art routiers - Guide à l'intention des communes.

    Découvrez aussi notre ressource sur Faire inspecter vos ponts et murs quand des dégradations sont repérées

    Une des méthodes les plus utilisées pour la visite d'évaluation est la méthode IQOA (Image Qualité des Ouvrages d’Art). Cette méthode est appliquée par l’État ainsi qu’un grand nombre de collectivités et fait l’objet d’une abondante documentation. Il s'agit d'une méthode de référence pour la cotation des ponts et murs.